La peur

Nos agresseurs nous menacent.

Ces menaces nous paralysent.

Sérieuses ou fantasmagoriques, leur impact est le même sur nous, victimes.

Comparable à la tétanie ? A l’annihilation de toute volonté de survie ?

Pour les avoir vécues, supportées et crues, tous les actes deviennent pénibles. Sortir, sourire, se faire belle.

On a peur. Peur que chacun de nos gestes soient assimilés à de la provocation, qu’ils provoquent la jalousie, l’irritabilité.

Alors, on ne vit plus. Ca ne signifie pas qu’on ne reçoit pas de coup, ça signifie qu’on fait tout pour qu’ils soient moins nombreux et moins douloureux.

Une autre peur se mèle à celle là, une peur viscérale, infantile : celle du monstre de nos cauchemars. Le visage de notre agresseur change avant le coup, et cette image, pénétrant notre dernier cercle d’intimité, vient réveiller en nous la peur du monstre.

A quand une aide massive pour sortir la victime de cette peur ?

A quand une mobilisation générale de tous pour condamner les agresseurs ?

Mots-clefs : , , , , ,

Une réponse à “La peur”

  1. eric dit :

    c est pas encore assez dans les mentalités ! la justice doit être plus dure

Laisser un commentaire