La psy

La souffrance que nous vivons est souvent incomprise parce qu’elle est méconnue.

En prenant le droit de nous battre, notre amour nous prend en une fois, notre dignité, notre personnalité.

Il existe des termes psy précis, mais les connaître ne sert à rien si l’on ne sait pas ce qu’ils signifient.

Le 1er coup nous divise. Une sorte de « truc », bourré de la culpabilité que notre agresseur nous fait porter vient désormais nous habiter. (plusieurs mots qualifient cet état : la sidération, le déplacement, l’inversion)

C’est ce « truc » qui nous empêche de prendre conscience de ce qu’il se passe, de partir ou de nous rebeller.

Je l’ai vécu. C’est un mélange malsain, vicieux, insidieux, de honte, d’humiliation, de culpabilité, de reproches, de haine, de souffrance, de peur, et surtout, d’un refus massif de soi même.

Mais le pire, c’est que c’est notre belle vision de l’amour qui est détruite, parce que c’est de l’amour que nous vient la souffrance.

Et qu’il devient difficile de vivre après cette destruction des repères.

Mots-clefs : , , , , ,

Une réponse à “La psy”

  1. eric dit :

    ce sont les tabasseurs qui devraient allez voir un psy !

Laisser un commentaire